FANDOM


Catégorie:Ebauche

Cet article est une ébauche à compléter, vous pouvez partager vos connaissances en le modifiant.

Livre de Charles Maurras écrit en ?. Il s'agit d'une synthèse de la pensée maurassienne en politique.

Résumé Edit

Charles Maurras adopte une progression pédagogique. L'avant-propos introductif vise à établir les règles de la politique naturelle avec cette célèbre référence au poussin naissant à qui il ne manque que la parole pour pailler "Je suis libre !". Puis abordant les sujets philosophiques comme l'homme, les principes et la civilisation, il dissèque ensuite la science politique, la démocratie et les questions sociales. Enfin il ne pouvait terminer sans revenir au coté pratique et français - retour aux choses vivantes - avec cet ultime chapitre Le Roi qui constitue à la fois son 'grand-final' comme disent nos amis outre-manche et l'aboutissement de sa pensée.

Avant-Propos : La Politique Naturelle Edit

L'auteur adopte une progression chronologique anthropocentrique. Il fait vivre l'homme par lui-mème et dans son environnement. Il en tire des principes fondamentaux naturels, qui vont de soi quelque soit la culture ou la religion. Il fait ici une démonstration puissante de son empirisme organisateur.

la naissance Edit

Le petit poussin brise sa coquille et se met à courir. Peu de choses lui manque pour crier : "Je suis libre..." Mais le petit homme ?

Voila posée en deux phrases la problématique de la politique naturelle : en quoi l'homme dès la naissance se différencie de l'animal qui justifie une organisation protectrice. L'entière gratuité de ce que reçoit le nourisson le met dans une position inégale face à ses parents. C'est l'inégalité protectrice. Il ne manque pas d'épingler les théories rousseauistes de l'égalité naturelle qui sont pour lui, et pour leurs auteurs, de pures fictions.

Il va plus loin en expliquant que le nourisson, ne sachant dire je, n'existe non pas par lui-même mais par sa relation avec ses parents : "Le petit homme presque inerte, qui périrait s’il affrontait la nature brute, est reçu dans l’enceinte d’une autre nature empressée, clémente et humaine : il ne vit que parce qu’il en est le petit citoyen."

l'adulte Edit

Le petit homme deviendra grand. Avec toute ses capacités.

Liens Edit

Le texte en ligne sur royaliste.org

Ad blocker interference detected!


Wikia is a free-to-use site that makes money from advertising. We have a modified experience for viewers using ad blockers

Wikia is not accessible if you’ve made further modifications. Remove the custom ad blocker rule(s) and the page will load as expected.